Jacques Le Nay Sénateur du Morbihan
Accueil>Votre sénateur>Jacques Le Nay

Votre sénateur

Jacques Le Nay

Né le 19 novembre 1949, Jacques Le Nay, Marié et père de trois enfants, est Sénateur du Morbihan et conseiller municipal de Plouay (Morbihan).

Dès l'âge de 18 ans, Jacques Le Nay s'investit activement dans la vie associative de sa commune, Plouay, en acceptant de nombreuses responsabilités. En 1970, à 21 ans, il effectue son service militaire, en qualité d'opérateur radar, et s'engage en parallèle en politique. Le 14 mars 1971, il est élu conseiller municipal de sa ville.

A l'issue de son service militaire, il entre dans la vie professionnelle au sein de l'entreprise familiale d'horticulture qu'il continue de développer par la suite en plus de ses activités associatives et politiques. Il en reste salarié jusqu'en 1981 avant d'en devenir le chef d'entreprise. Il vendra la société en 2016.

Le 20 mars 1977, il se représente sur la liste conduite par le maire sortant de Plouay et est élu 2ème adjoint. Six ans plus tard, il deviendra 1er adjoint.

Le 18 mars 1989, il est élu maire de la ville. Il est ensuite réélu très confortablement à ce poste en 1995, 2001, 2008 ainsi qu'en 2014.

Parallèlement à son mandat municipal, Jacques le Nay est élu conseiller général du canton de Plouay de 1988 à 2001. Il est vice-président du conseil général de 1994 à 2001.

Au niveau intercommunal, Jacques LE NAY crée le SIVOM de la Région de Plouay, dont il est président de 1992 à 1997, puis de la communauté de communes de la Région de Plouay. Il en assure également la présidence de 1997 à 2008.

Le 2 avril 1993, il est élu député (sans étiquette) de la 6ème circonscription du Morbihan. Il est réélu en 1997 (sous l'étiquette UDF), en 2002 au 1er tour (sous l'étiquette UMP), puis une quatrième fois en 2007 (toujours sous l'étiquette UMP).

A ce titre, il est membre à l'Assemblée nationale de la commission des affaires économiques, de la délégation à l'aménagement du territoire et au développement durable ainsi que rapporteur pour avis, de nombreuses années, du volet Politique des territoires, dans le cadre de l'examen du projet de loi de Finances. Il est également désigné par le président de l'Assemblée nationale représentant des députés au conseil national de l'observatoire des territoires. Il se rend, dans ce cadre, à plusieurs reprises au parlement européen afin de défendre la position de la commission. Il fait également partie du groupe d'études sur le Tibet.

Fort de la confiance des maires de son département, Jacques le Nay est élu président de l'association des maires et des présidents d'EPCI du Morbihan le 14 juin 2008 et réélu à l'unanimité le 18 octobre 2014. Il est également conseiller communautaire de Lorient agglomération de 2014 à 2017.

Après avoir quitté l'UMP, il devient membre fondateur de l'Union des démocrates et indépendants, parti dont il est toujours membre. Le 7 septembre 2013, il est élu président de la fédération du Morbihan de l'UDI.

Depuis le 24 septembre 2017, Jacques le Nay est sénateur du Morbihan. Il démissionne de ce fait de son mandat de maire, loi du non-cumul des mandats oblige, et quitte, par cohérence, son poste à la tête de l'association des maires et des présidents d'EPCI du Morbihan. Il demeure néanmoins conseiller municipal de Plouay. Au Sénat, il fait partie de la commission des Affaires étrangères, de la Défense et des forces armées et de la délégation aux entreprises.

Mentions légales